Dans le costume d'un mafieux

Le costume trois pièces ou le costume croisé impeccable, la montre à gousset, les bretelles, le smocking et le noeud papipllon, voici en somme les fondements de la garde robe du mafieux.

LE PARRAIN



Conformément à la tradition,le smocking est d'usage pour les grands soirs, le complet s'accessoirise volontiers d'un chapeau et d'une montre à gousset la journée, les bretelles sont de rigueur les jours de relâche (si relâche il y a dans le métier) et le smocking blanc, aussi étonnant que cela puisse paraître, est admis les jours de fête. Côté couleurs, on ne déroge pas à la règle: du noir, du blanc et du rouge.

LE PARRAIN


LE PARRAIN


Le gris anthracite, le bleu marine et le marron sont toutefois tolérés, notamment pour choisir le feutre de son chapeau. Pour protéger la tête, un Borsalino sinon rien, et surtout pas de ridicule chapeau melon.

LE PARRAIN

LE PARRAIN



Bref, plus d'excuses pour rectifier le tir, parole du parrain: "Ne me racontes plus que tu es innocent. Parce que c'est une insulte à mon intelligence. Et ça me met de mauvaise humeur."

LE PARRAIN

LE PARRAIN



 
Publié le 11 juin 2012, 15:12

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Ajouter un commentaire


Caractères restants : 1000